Soul blade

Soul blade (Soul edge en jap. ou en arcade)

Éditeur Namco, SCEE (Europe)
Développeur Namco
Concepteur Hiroaki Yotoriyama

Date de sortie Arcade
1995
1996 (Soul Edge Ver. II)

PlayStation
Japon 20 décembre 1996
Europe 9 mai 1997
États-Unis 17 novembre 1997
Genre Combat 3D
Mode de jeu 1 à 2 joueurs
Plate-forme Arcade (System 11)
PlayStation
Média CD-ROM
Contrôle Joystick + 4 boutons, manette

 

- Support testé : PlayStation 1 et borne arcade

- Manette : Manette standard et analogique (pour la PlayStation 1) et Stick directionnel et boutons (Borne Arcade)

- Media : CD-ROM playstation

Gameplay:

Il s'agit d'un jeu de baston par excellence, il est le second jeu de combat en 3D au monde après Battle Arena Toshinden. Certes, tous les deux n'étaient pas les premiers du genre, mais Soul blade offrait un large éventail de style de combats et de style d'armes.

La prise en main, dépend de votre personnage sélectionné, certain sont durs à maitriser et demande des heures d'entrainement, d'autres seront plus facile. Vous me direz cela dépend des personnes, cela ne peut qu'être vrai, surtout dans un jeu de baston.

Une chose surprenante, les combos. Surpenant par le nombre, par la diversité, par leurs originalités, bref un vrai régale à connaitre par coeur coute que coute!

Une originalité à ce jeu (et que namco n'as jamais adapté pour la suite, c'est-à-dire la série soul calibur) est de plus de la jauge de vie des personnages, les armes aussi avaient leurs jauge! non, vous ne rêvez pas. Les armes perdaient de leurs vies à chaque coup paré à l'aide de la garde ou quand vous vous utilisiez le combo ultime où il faut appuyer simultanément sur triangle, carré et rond. Le brise âme. Et quand votre arme n'a plus de jauge... Combat à main nue! Dingue n'est-ce pas, même que dans le mode entrainement vous pouvez sélectionner si votre personnage combat avec ou sans larme. Une innovation qu'aurait dû garder namco...

Les graphisme sont beau et les arènes aussi, vous parcourez un mode story bien complet, mais en anglais seulement, des personnages attachant, des musiques sublimes, bref un jeu de baston épique, comme sa suite au nom de soul calibur!  

 

Avis:

Le nombre de sélections de costumes était vraiment génial!!! deux costumes (classique) avec deux teintes différentes et une supplémentaire spéciale! Je sais, ça ne vaut pas la création du personnage de soul calibur 3 ou 4. Mais à l'époque, ça en jetait pas mal!

Un choix d'armes très varié à gagner lors des différents stages dans le mode story complétait la collection du guerrier. Celle-ci étaient toutes originales, équilibré selon certaine mission, d'autre purement décorative, enfin, réaliste quoi.

Pour l'époque, on ne pouvait pas rêver plus, un jeu de baston à l'arme blanche, au graphisme à tomber par terre, un choix de guerrier hétérogène, un mode de jeu arcade, story, survival, etc...

Un vrai jeu de baston complet et magnifique comme le sait superbement bien faire Namco et, qui pour moi, restera le Neo Geo de la 3D!

Difficulté : XXXXO
Graphisme et animations : XXXXX
Musique et bruitage : XXXXX
Jouabilité : XXXXO
.......................................................
Note globale : XXXXO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

retro generationretro generationretro generationretro generationAnnuaire gratuit

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×